FR NL EN

Hôtel Van der Valk – Arlon

Construction d’un Hôtel de 120 chambres

L’hôtel est composé d’un socle comprenant le sous-sol, le rez-de-chaussée et le premier étage et d’une tour de 11 étages pour les chambres.

Le socle est destiné pour le lobby de l’hôtel, le restaurant, les salles, des zones de stockage et certaines zones techniques.

Le bâtiment est fondé sur le schiste qui se trouve entre 3 et 4 m de profondeur. Les fondations dans la zone du sous-sol sont des semelles posées directement sur le schiste. Pour les fondations des colonnes et voiles se trouvant en dehors de la zone du sous-sol des faux puits sont utilisés.

Une des particularités du bâtiment : les chambres en porte-à-faux au troisième étage. Il s’agit de quatre chambres aux extrémités du couloir, qui  sont additionnelles par rapports aux autres étages, créant ainsi deux porte-à-faux de 8.4 m.

Nous ne nous sommes pas contentés de trouver une seule solution. La solution adoptée est la moins chère permettant à l’entrepreneur d’assembler une grande partie de la structure sur le sol avant de la fixer à la structure principale, évitant de cette manière des échafaudages onéreux.

Le passage entre la configuration de la structure du socle et celle des étages types nécessitait une attention particulière.

Les murs entre chambres sont les murs porteurs. Ces murs démarrent au troisième étage auquel ils sont des poutres-voiles qui portent entre les trumeaux des façades et les murs du couloir. Ces murs du couloir sont aussi des poutres-voile dans l’autre sens qui cherchent appuis sur les colonnes qui existent dans le socle.

Maître de l’Ouvrage

Van der Valk

Architecte

SL + Architectes

Entrepreneur

Cit Blaton

Montant global des travaux

14 000 000 €

Montant des travaux en Stabilité

3 000 000 €

Chantier en cours

Superficie

10.500 m²

poly-tech engineering
© www.orangebleu.be